Make your own free website on Tripod.com

01-05-2004 (Nicolas Guimont)

L'éveil du printemps avec Nicolas Guimont...

Accueil | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | # | TOP ALBUMS | BRAVOS | VIDÉOS | REPORTAGES-PHOTOS | DES MOTS | RADIO | MTL SHOWS | RÉGIONS SHOWS | LIENS | CONTACT

Nicolas Guimont
Nicolas Guimont

(30/04/2004) L'éveil du printemps avec Nicolas Guimont...
 
     30 avril... Un premier vendredi de printemps magnifique à Montréal c'est toujours hallucinant... Les terrasses débordent, les gars font le paon, les filles sont radieuses... Enfin le retour des nombrils, des jambes, des orteils et surtout des sourires sur toutes les lèvres!  Après un hiver long et froid, à être plongé dans un engourdissement généralisé avec l'écoeurantite totale de la staracadémisation québécorienne de notre société, il était temps de se réveiller, de sortir du cocooning, et d'aller prendre quelques maudites Sleeman... ou autres broues étrangères...
 
     Donc, en ce beau début de fin de semaine, il y avait au Club Soda le spectacle de Nicolas Guimont. "Nicolas qui?... Pas le gars de Loft Story ou un autre clone à la Wilfred?"  Non, non.... Un chanteur qui lui-même se dit issu plutôt de la "Bar Académie"!!!  Et disons-le tout de suite, les sceptiques ont été vite confondus dès le début de la performance. Que ce soit avec "La nuit en ville" ou encore "Somnambule", Guimont avec sa voix puissante et sans faille nous livre des chansons solides, intelligentes et accrocheuses. Avec l'aide de son complice guitariste Réjean Bouchard, l'énergie est débordante et envahissante. Guimont nous offre même du Pag avec "L'espion", du Cayouche, du Octobre, et des versions très rock de "Ne me quitte pas" de Jacques Brel, ou "La complainte du phoque en Alaska" de Beau Dommage.
 
     Oui... Nicolas Guimont a la gueule d'un starcadémicien... Il pourrait faire facilement la une des magazines de la Convergence... En plus il a un charisme incroyable sur scène. Mais il faut retenir surtout qu'il est un auteur-compositeur très doué et capable dans les années à venir de prendre le flambeau des Flynn, Séguin, Piché, Rivard et compagnie, en nous offrant d'autres perles musicales comme "J'attends", "Mon monde" ou "Money, Money, Money".
 
     N'ayons rien contre les stars instantanées de notre télé-réalité québécoise. Il y a du talent au travers c'est sûr... Un bon divertissement pour toute la famille en faisant revivre des chansons oubliées des Venne, Valiquette ou Ferland.  Et un empire Snyder-PKP québécois est préférable à tous les majors américains qui nous imposeraient leurs milliers de Britney et des NSync... Mais de grâce... c'est le printemps... Ouvrez un peu vos portes aux Nicolas Guimont de ce monde... C'est comme une bouffée d'air rafraîchissante...
 
VINCENT PROTEAU
 
Consultez le site web de Nicolas Guimont: www.nicolasguimont.com